Je n’ai rien fait aujourd’hui ».

Combien de fois j’ai répété cette phrase en boucle dans ma tête, les jours où je n’avais simplement pas eu l’envie, la motivation, l’élan.

Combien de fois le « non faire » est devenu une obsession, car je n’avais pas été productive/rentable, que je n’avais pas coché ma to do list… Bref que je ne m’étais pas agitée pour produire un résultat concret source de satisfaction car j’avais « fais » quelque chose.

Combien de fois, le faire est source de culpabilité, de « bien ou de mal » et combien de fois je me suis punie de ne pas avoir « fait » quelque chose de ma journée…. Ça te parle?

Depuis quand sommes nous devenus des FAIRES-HUMAINS ? …. Où le faire, la productivité, la rentabilité, l’action sont des représentations de notre valeur et de notre existence ?

J’accepte, encore difficilement parfois, de ne rien « faire », de simplement (m’) arrêter pour (m’) écouter, (m’) observer, ressentir….J’accepte aussi que cela est nécessaire et indispensable de laisser les choses se faire, venir à soi, sans brasser de l’air…car ne rien faire c’est surtout ÊTRE. J’accepte que c’est une nécessité pour vivre pleinement le moment présent!

Alors oui cela ne produit pas un résultat palpable, mais me permet de revenir dans mon centre, dans mon cœur et de revenir à moi.
Je suis avant tout un ÊTRE HUMAIN 💫